Article à la une La vérité sur les cosmétiques

Ingrédients controversés et allergènes, est-ce la même chose ?

11 septembre 2017
shutterstock_387570406

Il est quasiment impossible pour les consommateurs de comprendre la liste des composants présents sur les packaging des produits de beauté et d’hygiène. L’application CLEAN BEAUTY le permet depuis le début de l’année 2017. Cependant, les utilisateurs se posent parfois la question de la différence entre les ingrédients controversés et allergènes identifiés par CLEAN BEAUTY. La différence est bien réelle et on vous l’explique :

 

CLEAN BEAUTY, COMMENT CA MARCHE ?
CLEAN BEAUTY, est la première appli mobile permettant une analyse dynamique de la composition des produits de beauté et d’hygiène grâce à la photographie de la liste des ingrédients présents sur le packaging. L’application identifie automatiquement les ingrédients sujets à controverse au sein de la communauté scientifique sur la base de la bibliographie scientifique internationale indépendante (ingrédients suspectés d’être des perturbateurs endocriniens, certains conservateurs sujets de préoccupations, agents irritants ou comédogènes, nanomatériaux). CLEAN BEAUTY  identifie aussi les 26 ingrédients allergènes étiquetables (Règlement CE n° 1223/2009 annexe III).

 

LA QUESTION DES INGRÉDIENTS CONTROVERSÉS
Si le Règlement Cosmétique Européen qui régit entre autres la liste des ingrédients interdits ou soumis à restrictions constitue déjà une avancée majeure par rapport à de nombreux pays, il pose certaines limites. Et la plus grande d’entre elles est sans conteste l’impossibilité de prendre en compte les effets cumulatifs et cocktails d’ingrédients qui font largement débat au sein de la communauté scientifique.

Pour ces ingrédients qui sont parfois déjà limités dans leur utilisation, le règlement ne peut prévoir ni l’interaction des composants entre eux, ni la présence d’un même ingrédient dans plusieurs produits cosmétiques utilisés quotidiennement. La concentration maximale autorisée est alors dépassée.

« Même si certains de ces ingrédients présentent un potentiel allergisant, les effets suspectés sur la santé humaine dépasse largement le cadre des allergies. C’est le cas notamment des perturbateurs endocriniens et des nanoparticules » explique Claire Gagliolo, Docteur en Pharmacie et Directrice de la Recherche d’OFFICINEA.

 

POURQUOI IDENTIFIER 26 ALLERGÈNES ?
La situation est bien évidemment très différente concernant les allergènes identifiés par CLEAN BEAUTY. Ils correspondent aux 26 substances pointées par le Règlement Cosmétique Européen et soumises à une obligation de déclaration. Ces ingrédients sont tous des substances parfumantes, même si tous ne sont pas utilisés comme telles. Ils sont susceptibles de déclencher des réactions allergiques chez toute personne sensibilisée. Mais attention, les allergies peuvent toucher tout le monde : elles surviennent généralement brusquement à la suite d’expositions répétées. D’une manière générale, on considère que 1 à 3% de la population est allergique aux composants de parfumerie (données du Comité Scientifique Européen pour la Sécurité des Consommateurs).

Vous pourrez être intéressé par

Aucun commentaire

Poster un commentaire